en 1
clic

Mobilités

Dans le cadre de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) du 24 décembre 2019, Mond’Averne Communauté dispose désormais de la compétence « mobilité » depuis le 1er juillet 2021.

Pourquoi une Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) ?

La LOM vise à améliorer la mobilité au quotidien de tous les français et dans tous les territoires, en ayant l’objectif de couvrir l’ensemble du territoire français par des Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM). Avant l’entrée en vigueur de cette loi, les AOM étaient essentiellement déployées sur les grands ensembles urbains (Métropoles, Communautés urbaines, Communautés d’agglomération). Désormais, les communautés de communes périurbaines et rurales peuvent devenir AOM et disposer de la capacité d’agir en matière de mobilité sur leur territoire.

La transition énergétique et la décarbonation renforcée des modes de déplacements est également un des piliers de la loi. Au niveau national, le secteur des transports est à l’origine de 30% des émissions de gaz à effet de serre, et ce taux monte à 50% sur le territoire de Mond’Arverne Communauté.

La compétence « mobilité »

Au sens de la loi, la mobilité recouvre :

  • les transports collectifs réguliers
  • les transports scolaires
  • les transports à la demande
  • les mobilités actives (marche à pied, vélo, trottinette…)
  • les mobilités partagées (covoiturage, autopartage…)
  • et les transports solidaires (publics à faibles revenus, publics souffrant de handicaps).

Compétent sur tous ces types de mobilités, Mond’Arverne Communauté a la possibilité de n’agir que sur l’un ou l’autre, en fonction des besoins des habitants, des caractéristiques du territoire, mais également des capacités financières de la collectivité. Les transports régionaux, déjà mis en place avant la prise de compétence le 1er juillet 2021, restent de la responsabilité de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Cela concerne les transports scolaires et la ligne régulière reliant Vic-le-Comte à Longues.

La mobilité, un enjeu pour le territoire

Le pré-diagnostic réalisé en 2020, dans le cadre de l’étude d’opportunité préalable à la prise de compétence, démontre que la très grande majorité des déplacements se réalise :

  • essentiellement en voiture, avec 74% des déplacements
  • au sein du bassin de mobilité de l’agglomération clermontoise.

À savoir

Chaque jour, 142 000 déplacements sont réalisés en moyenne sur le territoire. Ils représentent plus d’1,2 millions de km. Le secteur des transports est responsable de 51 % des émissions de gaz à effet de serre et de 47% des consommations énergétiques territoriales.