en 1
clic

Agriculture

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pagePin on PinterestEmail this to someone

Mond’Arverne communauté n’a pas de compétence directe en agriculture. Cependant, son intervention en faveur des vergers témoigne d’une volonté d’agir sur les paysages et le cadre de vie, de développer le tissu économique local par le biais, notamment, des circuits courts, et de promouvoir la qualité environnementale et la biodiversité de son territoire.

Jusqu’au milieu des années 1970, la filière arboricole tenait une place majeure sur le territoire de Mond’Arverne. Si elle a laissé son empreinte sur le paysage, peu de producteurs exercent encore aujourd’hui. Pourtant, la demande en fruits ne cesse d’augmenter et le potentiel de consommation locale est estimé à dix fois la production actuelle. Face à ce constat, les collectivités se sont engagées il y a une quinzaine d’années dans la promotion, la mise en valeur et le soutien de la filière arboricole.

Plusieurs actions ont été menées et se poursuivent aujourd’hui, parmi lesquelles :

  • La création d’un verger conservatoire et de promotion de la pomme d’Auvergne à Saint-Sandoux
  • La mise en œuvre d’un agenda 21 au sein duquel les paysages de vergers et de vignes ont été identifiés comme des éléments structurants de l’identité paysagère et patrimoniale du territoire ;
  • Le soutien à l’installation d’un arboriculteur ;
  • La création de plusieurs micro-vergers conservatoires (Saint-George-ès-Allier, Orcet, les Martres-de-Veyre).

Mond’Arverne communauté continue aujourd’hui ces actions en faveurs des vergers.

Les vergers conservatoires et de promotion de la pomme

Avec l’appui du conservatoire des espaces naturels d’Auvergne et du Foyer de Ceyran (ESAT), ainsi que des spécialistes de la pomme, Mond’Arverne communauté gère un verger de promotion de la pomme d’Auvergne de 3.81 hectares, situé à Saint-Sandoux. Il rassemble plus de 30 variétés différentes (Canada d’Auvergne, Comte, Reine des Reinettes, Belle de Boscop, variétés anciennes…).

Les objectifs de la création de ce verger sont triples :

  • Offrir une vitrine de l’activité fruitière locale d’hier et d’aujourd’hui
  • Permettre la conservation d’espèces locales
  • Servir de lieu d’expérimentation, de formation et de valorisation

Des animations pédagogiques auprès des élèves scolarisés, des touristes, et des apprentis pomiculteurs sont régulièrement organisées par le conservatoire des espaces naturels d’Auvergne et le Centre permanent d’initiatives à l’environnement. Elles ont pour thème le cycle des arbres fruitiers et la taille des arbres.

Des micro-vergers conservatoires pour les paysages et la biodiversité

En partenariat avec le Conservatoire des Espaces Naturels d’Auvergne (CEN Auvergne), Mond’Arverne communauté assure l’entretien de plusieurs micro-vergers conservatoires, sur les communes de Saint-Georges-sur-Allier, les Martres-de-Veyre et Orcet. L’idée a été initiée par l’ancienne communauté de communes de Gergovie Val d’Allier, avec l’objectif de constituer un réseau de petits vergers (de 10 à 50 arbres chacun) regroupant des variétés anciennes et très locales.

À travers ces démarches, Mond’Arverne communauté préserve la biodiversité, en réintroduisant des espèces locales souvent oubliées et en créant des milieux favorables au développement d’une faune spécifique. Ces vergers n’ont pas de vocation économique, mais sont ouverts au public et constituent des supports d’animations pédagogiques : stages, formations, démonstrations de taille et de greffage, conférences… sont régulièrement organisés par le CEN Auvergne ou par d’autres partenaires.

Les emplacements des sites :

  • À Saint-Georges-sur-Allier : à côté des jardins partagés, face au terrain de foot de Lignat
  • Aux Martres-de-Veyre : à côté des jardins familiaux situés entre la RD 751 et la Monne,
  • À Orcet, derrière le local de la Narse et au bord de l’Auzon.

Le soutien à installation d’un arboriculteur

Dans le prolongement des vergers conservatoires et de promotion de la pomme, l’ancienne communauté de communes des Cheires a engagé une démarche pour faciliter l’installation d’un arboriculteur sur le territoire. Elle a ainsi confié la création et l’exploitation d’un verger biologique de 4 à 6 hectares à un exploitant privé : le verger de l’étoile/Pierre Sauvat, via un bail rural. Les premières plantations ont été réalisées à l’hiver 2014.

Aujourd’hui, l’activité de Pierre Sauvat privilégie la culture de pommiers, dans le respect de la vocation du terroir de Saint-Sandoux. Il est également chargé de la gestion et de l’entretien des vergers conservatoires et de promotion de la pomme.

L’espace test agricole : se lancer en toute sécurité

Les Espaces Test Agricole (ETA) permettent de développer une activité agricole de manière responsable et autonome en grandeur réelle, sur une durée définie et dans un cadre limitant la prise de risque. Il existe actuellement 70 espaces tests en France, dont le seul, dédié à l’arboriculture, est porté par Mond’Arverne communauté.

 

En savoir +

Martin VOIRET
Chargé de mission agriculture, environnement et développement durable
T. 04.73.39.61.52 | M. m.voiret@mond-arverne.fr